Difficile Lac d'Emosson et Bel Oiseau vus depuis le chemin menant au Cheval Blanc

Publié le 31 août 2008 | par Pierre-Alexandre

16

Le Cheval Blanc et Lacs d’Emosson

Surplombant les magnifiques lacs d’Emosson, le sommet du Cheval Blanc, face au Buet, est un superbe plateau offrant un panorama à 360° sur tout l’arc alpin.
La météo est primordiale pour cette randonnée ; il faut absolument bénéficier d’un ciel dégagé pour profiter au mieux du somptueux décor.
L’itinéraire est commun en partie avec celui déjà décrit pour le Col de la Terrasse. Aucune difficulté technique jusqu’au col du Vieux. Par contre, l’ascension finale pour atteindre le Cheval Blanc est réservée aux randonneurs entrainés.
En effet, le sentier très raide et escarpé demande un pied sûr ; un passage exposé est équipé de chaînes afin de faciliter la progression.
À la descente, ce court passage peut impressionner les personnes sensibles au vertige, comme le montrent les photos de l’album, où le randonneur surplombe les lacs, ce qui donne une impression de vide bien réelle.


  • Difficulté : Difficile hiking-icon-difficile
  • Altitude : 2831 m au Cheval Blanc
  • Temps de montée : 3 h 30
  • Descente : 2 h 00
  • Dénivelé cumulé : 850 m
  • Trajet aller-retour : 12,1 km
  • Carte : IGN 3630 OT

 

Accès

Depuis Chamonix, continuer en direction d’Argentière puis de Vallorcine. Traverser la frontière suisse et tourner à gauche peu après vers Finhaut. De là, suivre la route qui s’élève franchement jusqu’au parking du barrage à 1920 m.

Attention, en raison de travaux sur le site d’Emosson, l’accès au barrage est désormais restreint ! Se reporter à ce site pour plus d’informations : http://www.emosson-lac.ch/

Coordonnées GPS (WGS 84) du départ : 46.067829, 6.936626

Montée

Depuis le parking, descendre sur le barrage et s’engager sur la route goudronnée. Il faut laisser à gauche un premier sentier qui part en direction du col du Passet, et prendre le chemin d’après dans une courbe à droite, panneauté « Traces de dinosaures par la gorge de la Veudale ».
La sente non balisée, mais amplement cairnée, se suit facilement et s’enfonce rapidement dans un canyon avec comme point de repère la tête de la Veudale.
Après environ 2 h 15, un raidillon permet de rallier un petit col suspendu où les névés sont souvent présents. D’ici, le Cheval Blanc se dévoile au marcheur.
Poursuivre sur la droite et descendre en direction du site des traces de dinosaures. Le sentier en traversée qui rejoint le col du Vieux est bien visible depuis le pierrier.
Après 200 mètres, le gisement de traces est atteint. Continuer et monter par le sentier en traversée en direction du col du vieux.
Après un court replat, le chemin devient de plus en plus raide pour gravir le Cheval Blanc. Après de larges lacets cairnés, le sentier arrive à un passage équipé de chaînes ; une certaine attention est nécessaire pour franchir ce passage exposé.
Un dernier ressaut permet de gagner le sommet du Cheval Blanc formé d’un vaste plateau lunaire. La vue est si étendue qu’il est difficile au premier abord de situer la multitude des cîmes observables.

Descente

Redescendre par le même sentier.


Album photo du Cheval Blanc et Lacs d’Emosson

Tracé de la rando

Télécharger le tracé (KML) Télécharger le tracé (GPX)


This post is also available in enEnglish

Tags : , , , , , , ,


À propos de l'auteur

Pierre-Alexandre

26 ans, géographe de formation, fondateur et webmaster de Randos-MontBlanc.


Revenir en haut ↑