Carte des randonnées en France, Suisse et Italie

La carte de randonnée ci-dessous présente la situation de l’ensemble des itinéraires de randonnée en France, Suisse et Italie publiés sur Randos-MontBlanc. Les randonnées sont matérialisées par des marqueurs de couleur représentant le niveau de difficulté respectif. Lorsque plusieurs randonnées sont présentes dans un même secteur, il vous suffit de cliquer sur le cercle de couleur correspondant pour découvrir les caractéristiques des randonnées concernées. En outre, le panneau de contrôle sur la droite de la carte ainsi que la liste interactive au-dessous de cette dernière vous donne le droit de filtrer les randonnées affichées sur la carte en fonction du niveau de difficulté ou du type de randonnée souhaité (estivale ou hivernale en raquettes et à ski). Enfin, vous pouvez également changer la carte de base affichée. Quatre types de carte sont disponibles : OpenStreetMap, OpenStreetMap Outdoors, OpenTopoMap et Google Maps. Les trois premières cartes donnent de nombreuses informations utiles à la pratique de la randonnée, telles que les noms des sommets et leurs altitudes respectives, les chemins de randonnée ou encore les courbes de niveau. Toutefois, si vous souhaitez afficher une carte la plus épurée que possible, vous pouvez opter pour la carte Google Maps qui inclue la vue satellite. En cas d’erreur ou d’imprécision sur la carte, n’hésitez pas à me contacter.



Exportation en KML pour Google Earth/Google MapsOuvrir la carte toute seule en mode plein écranCréer l'image du code QR pour la carte seule en mode plein écranExporter au format GeoJSONExporter au format GeoRSS
Carte de toutes les randonnées en France, Suisse et Italie publiées sur Randos-MontBlanc

chargement de la carte – veuillez patienter…

Carte de toutes les randonnées en France, Suisse et Italie publiées sur Randos-MontBlanc: 46.153200, 6.833496

Comment lire la carte ?

hiking-icon-tresfacile = Très facile | Dénivelé cumulé positif = moins de 350 m ; temps de montée = moins d’une heure ; trajet aller-retour = moins de 5 km.
L’idéal pour découvrir la rando ou commencer timidement la saison
.
hiking-icon-facile = Facile | Dénivelé cumulé positif = entre 350 et 850 m ; temps de montée = entre 1 et 2 heures ; trajet aller-retour = moins de 10 km.
Des randos d’initiation destinées au débutant
.
hiking-icon-moyen = Moyen | Dénivelé cumulé positif = entre 350 et 850 m ; temps de montée = entre 2 et 3 heures ; trajet aller-retour = jusqu’à 15 km.
Des randos (un peu plus longues) destinées au marcheur amateur ; peut comprendre des passages techniques ou aériens.

hiking-icon-difficile = Difficile | Dénivelé cumulé positif = entre 850 et 1500 m ; temps de montée = entre 3 et 4 heures ; trajet aller-retour = entre 10 et 20 km.
Randonnées pour marcheurs entrainés ; peut comprendre des passages techniques ou aériens.

hiking-icon-tresdifficile = Très difficile | Dénivelé cumulé positif = plus de 1500 m ; temps de montée = plus de 4 heures ; trajet aller-retour = entre 10 et 30 km.
Randonnées taillées pour les marcheurs très bien entrainés (excellente endurance et gestion de l’effort) ; peut comprendre des passages techniques ou aériens.

snowshoeing = Randonnées en raquettes et à ski



Quelle carte choisir pour la randonnée ?

La carte des randonnées ci-dessus offre quatre visualisations cartographiques, qui, malgré leur popularité, ne sont pas forcément toutes adaptées à la pratique de la randonnée. De sorte à y avoir un peu plus clair, vous trouverez ci-après un petit descriptif des représentations proposées.

  • Google Maps (routier, terrain, hybride) : ce type de carte est le plus connu dans la mesure où celui-ci est utilisé dans bon nombre d’applications et de sites web. Trois modes de visualisation sont disponibles : un mode routier qui met en avant les routes, un mode terrain qui rajoute des données d’élévation, et un mode hybride qui consiste en une vue satellite doublée des toponymes principaux. Malgré sa grande utilité dans la vie de tous les jours, ce type de carte n’est pas le plus adéquat pour la randonnée dans la mesure où certains chemins de randonnée ne figurent pas sur la carte et la nature du terrain (forêt, pierriers, plaines) n’est pas représentée.
  • OpenStreetMap (OSM) : ce type de représentation cartographique est basé sur un projet collaboratif lancé en 2004 dont l’objectif est la création d’une carte du monde éditable gratuitement. Chaque internaute peut contribuer au projet en publiant ses propres données géographiques issues, à titre d’exemple, de traces GPS, du domaine public ou encore de photos aériennes ou d’images satellites. OSM est adapté à la randonnée étant donnée que la carte de base affiche bon nombre d’éléments tels que le nom des sommets, les chemins de randonnée, la nature du terrain, les courbes de niveau, les restaurants, les hôtels, etc. Pour les utilisateurs de téléphones tournant sous Android ou iOS, je recommande l’application MAPS.ME qui permet à l’utilisateur de se repérer sur un fond de carte OSM.
  • OpenStreetMap Outdoors : cette représentation basée sur OSM est un projet réalisé par ThunderForest. Celle-ci est tout particulièrement adaptée à la pratique de la randonnée puisqu’elle affiche, en plus des informations affichées par OSM, l’ombrage du relief, les pistes de ski, les sentiers de grande randonnée ainsi que de nombreux points d’intérêt.
  • OpenTopoMap : basée également sur OSM, cette représentation, proche des cartes topographiques allemandes, est aussi adéquate lors d’une sortie en montagne puisque celle-ci propose sensiblement les mêmes caractéristiques d’OpenStreetMap Outdoors tout en amplifiant le contraste et le relief.

This post is also available in enEnglish