Difficile

Publié le 9 avril 2017 | par Pierre-Alexandre

15

Le Crêt de la Neige et Reculet

Nous quittons la Haute-Savoie pour découvrir un superbe balcon sur le Léman et la chaîne des Alpes.
La sortie que je propose décrit une boucle qui débute par une sente en forêt pour atteindre les contreforts du massif, avant de s’élever plus encore pour rejoindre le Crêt de la Neige, point culminant du Jura. Le retour passe par le Reculet (dont le toponyme viendrait du franco-provençal et désigne un « lieu isolé au début d’une vallée » 1), sommet très reconnaissable avec sa croix métallique qui fût portée à dos d’hommes.
Je suggère également un itinéraire alternatif pour les randonneurs ne souhaitant monter qu’au Reculet.
Cette sortie est classée parmi les randonnées « difficiles » du fait de sa longueur et de la difficulté à la descente sur un sentier gravillonné qui peut s’avérant très glissant ; cette descente sur la défensive fatigue beaucoup et peut en rebuter certains. À noter qu’il n’y a aucun passage technique ou aérien. Avec de la chance, l’on peut apercevoir les chamois très présents sur les crêtes et au sortir de la forêt.


  • Difficulté : Difficile hiking-icon-difficile
  • Altitude : 1720 m
  • Temps pour la boucle (Crêt de la Neige + Reculet) : 5 h 15
  • Temps de montée (Reculet seulement) : 2 h 20
  • Descente (Reculet seulement) : 1 h 30
  • Dénivelé cumulé (Crêt de la Neige + Reculet) : 1310 m
  • Dénivelé cumulé (Reculet seulement) : 1220 m
  • Trajet aller-retour (Crêt de la Neige + Reculet) : 14,6 km
  • Trajet aller-retour (Reculet seulement) : 12,7 km
  • Carte (Crêt de la Neige + Reculet) : IGN 3328 OT
  • Carte (Reculet seulement) : IGN 3328 OT

 

Accès

Se rendre à Thoiry situé entre Sergy et St-Jean de Gonville. De là, atteindre le Tiocan et son parking devant le belvédère.

Pour les usagers des transports publics, il faut prendre le bus Y des TPG en direction de « Thoiry, Val Thoiry » et descendre à l’arrêt « Thoiry, mairie ». Le Tiocan est rejoint en une trentaine de minutes : depuis l’arrêt, revenir sur ses pas et suivre la route tournant à gauche indiquée par le panneau « Le Tiocan ». Puis, plus loin, emprunter à droite le sentier montant assez raidement dans la forêt et gagnant le parking de départ en une quinzaine de minutes.

Coordonnées GPS (WGS 84) du départ : 46.247980, 5.957892

Boucle (Crêt de la Neige + Reculet)

Emprunter le sentier qui se situe à gauche du grand bâtiment sur le parking du Tiocan et qui s’enfonce directement dans la forêt. Laisser à droite le chemin indiqué « Reculet par la Beule ».
Après une courte montée, l’on croise un chemin gravillonné qu’il s’agit de traverser pour poursuivre la sente qui s’élève de façon assez raide dans le bois. Une bonne part du dénivelé se fait dans cette forêt où il n’est pas rare de rencontrer de jeunes chamois.
Arrive maintenant la jonction avec le chemin gravillonné qu’il faut suivre jusqu’à La Croisée (1190 m) où l’on prendra à droite en direction du Reculet et délaissera sur la gauche le Chalet du Narderans.
La progression est assez abrupte jusqu’au débouché du bois : de là, la croix au sommet du Reculet est bien visible sur la gauche.
Continuer le sentier jusqu’à une bifurcation qui invite à suivre, à droite, la direction du Crêt de la Neige. Puis, poursuivre jusqu’à un croisement pour suivre à gauche vers le Crêt.
Après une rapide montée, le sentier rallie le GR du Tour de la Valserine qui mène à notre premier objectif. L’itinéraire devient plus escarpé et tortille parmi les pins à crochets, curiosité du secteur, avant de gagner le Crêt de la Neige.
Après une pause pour admirer ce magnifique point de vue sur le bassin Lémanique et la chaîne des Alpes toute proche, il faudra rebrousser chemin et se diriger vers le Reculet en gardant la croix en point de mire.
La sente rejoint rapidement la base du Reculet qu’une dernière courte montée permet d’atteindre.

Pour la descente, il faut tirer tout droit dans la prairie depuis le sommet. Après une descente escarpée délicate par endroits, l’on rejoint l’itinéraire allant au Crêt de la Neige au niveau de deux réservoirs à eau circulaires.

Montée au Reculet seulement

Emprunter le sentier qui se situe à gauche du grand bâtiment sur le parking du Tiocan et qui s’enfonce directement dans la forêt. Laisser à droite le chemin indiqué « Reculet par la Beule ».
Après une courte montée, l’on croise un chemin gravillonné qu’il s’agit de traverser pour poursuivre la sente qui s’élève de façon assez raide dans le bois. Une bonne part du dénivelé se fait dans cette forêt où il n’est pas rare de rencontrer de jeunes chamois.
Arrive maintenant la jonction avec le chemin gravillonné qu’il faut suivre jusqu’à La Croisée (1190 m) où l’on prendra à gauche en direction de Narderans et du Reculet.
Poursuivre sur la sente donnant sur Genève et les Alpes. Celle-ci va plus loin se faufiler entre les rochers et grimper plus raidement pour atteindre un plateau herbeux et le Chalet du Narderans situé sur la gauche. Poursuivre le chemin s’élevant entre des amas rocheux. Après une montée assez soutenue, l’on rejoint un replat au pied d’un éperon rocheux offrant une belle perspective sur le Salève. Une dernière ascension sous cet éperon permet de gagner le sommet en environ quinze minutes.

Deux options sont possibles pour la descente :

– soit prendre le chemin décrit pour la descente pour l’itinéraire faisant la boucle ;
– soit s’engager sur la sente allant en direction du Crêt de la Neige pour ensuite bifurquer à droite arrivé à Sur Thoiry (1680 m). Cette dernière rejoint le Chalet de Thoiry devant (1510 m) puis La Croisée après une descente assez rude pour les jambes.


Tracé de la rando


Télécharger KML de la rando   Télécharger le tracé (fichier KML)

Album photo du Crêt de la Neige et Reculet

  1. Nègre, Ernest. Toponymie générale de la France Vol. 2 – Formations non-romanes ; formations dialectales. Genève : Librairie Droz, 1996, p.1112

This post is also available in enEnglish

Tags : , , , , ,


À propos de l'auteur

Pierre-Alexandre

25 ans, géographe de formation, fondateur et webmaster de Randos-MontBlanc.


  • Dolé

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour ce topo! Est-il pratiquable en ce moment en raquettes? Je ne connais pas le Jura et je n’ai pas envie d’attendre le printemps pour aller faire quelques randos =P

    • Bonsoir,
      Au vu de l’enneigement, je ne pense pas que ce soit nécessaire 😉

  • Éric

    Quel enneigement ? mdr, si ce n’est pas un jour blanc (brouillard ou neige qui rendent les sentiers en falaises dangereux) vous pouvez allez prendre un bol d’air sans aucun problème ! bonne balade..

  • Éric

    Ce n’est pas une rando difficile je la classerai en moyenne, la montée n’est pas très longue, ni très éprouvante, la preuve je la fais en courant..

  • Françoise

    Pour ceux qui veulent faire cette balade, il y a actuellement 25-35 cm de neige.

  • Jordan

    Bonjour, pensez-vous qu’il est possible de faire cette randonnée ce dimanche sans équipement spécial (raquettes ou autres). Merci, Jordan

  • clément

    Bonjour, cette randonnée n’est pas tant difficile, c’est seulement la montée qui est très raide mais la vue la haut est juste magnifique.
    pour information pour ceux qui aime marcher,une foi au Reculet vous pouvez continuer sur les crêtes du jura en direction soit du col de la Faucille ou bien direction le Cret de la Goutte (bellegarde)

  • Flore

    Bonjour,
    Y’a t’il un endroit pour louer des raquettes non loin du parking ou autour de Thoiry?
    Je suppose qu’il faut encore des raquettes en cette saison…

    • Bonjour,
      Essayez de voir si le Gosport de Thoiry propose la location de raquettes 😉 Et oui, il faut des raquettes en cette saison, la neige étant lourde et chargée en eau.

  • Gaëlle Rey

    Bonjour, est il possible de bivouaquer dans les environs du sentier de rando?

    • Bonjour,
      Oui, vous pouvez bivouaquer une fois sorti de la forêt, sur les grandes étendues du Massif.

      • Gaëlle Rey

        Ça marche merci 🙂

  • kasa meli

    bonjour,
    Pensez-vous qu’il est possible de faire cette randonnée avec un enfant de 12 ans ?
    Bien cordialement,

    • Bonjour,
      Tout à fait ; j’ai déjà vu pas mal d’enfants dans ces eaux là lors de mes ascensions respectives.

Revenir en haut ↑