Difficile

Publié le 14 septembre 2008 | par Pierre-Alexandre

27

Le Nid d’Aigle et Glacier de Bionnassay

Ambiance haute montagne pour la randonnée que je propose qui a pour but le Nid d’Aigle et la cabane des Rognes.
Le Nid d’Aigle est le terminus du célèbre Train du Mont Blanc, point d’arrivée de très nombreux touristes de toutes nationalités et de départ des cordées pour le Mont-Blanc.
L’itinéraire passe par les alpages de l’Are, et vient côtoyer au plus près le Glacier de Bionnassay au pied de la magnifique aiguille du même nom.
Le sentier bien tracé, sans difficulté jusqu’au bas du glacier, s’enhardit lors de la montée de deux courtes échelles métalliques scellées dans la roche et le franchissement d’un passage rocheux équipé d’une main courante juste avant la gare du Nid d’Aigle.
L’arrivée à la cabane des Rognes parmi les bouquetins reste un grand moment, même si le lieu est très fréquenté l’été. Le sentier qui continue en direction de Tête Rousse peut éveiller, chez certains, l’appel des sommets toujours enneigés.


  • Difficulté : Difficile hiking-icon-difficile
  • Altitude : 2372 m pour le Nid d’Aigle ; 2768 m pour la Baraque des Rognes
  • Temps de montée : 3 h 00
  • Descente : 2 h 15
  • Dénivelé cumulé : 1350 m
  • Trajet aller-retour : 13,0 km
  • Carte : IGN 3531 ET

 

Accès

Aller en direction de Chamonix et emprunter la sortie Saint-Gervais. Suivre la direction Les Contamines-Montjoie. Puis à la sortie de Saint-Gervais après 1 km, prendre la petite route à gauche vers Bionnassay.
La route de montagne est très étroite et demande de la vigilance pour le croisement éventuel de véhicules.
Arrivé à Bionnassay, se diriger au parking de Crozat.

Coordonnées GPS (WGS 84) du départ : 45.867903, 6.760265

Montée

Le sentier, balisé par des panneaux indiquant la direction du Nid d’Aigle, débute à droite à l’entrée du parking du Crozat. Il s’engage dans la forêt pour rejoindre les chalets du Planet en suivant la ligne à haute tension. Très vite après quelques lacets est atteinte la croisée des chemins : laisser à gauche une sente qui part en direction de Bellevue et continuer à droite. On arrive à une barrière délimitant les alpages du plan de l’Are. Le chalet de l’Are est situé en haut à gauche et n’est guère visible depuis le chemin.
Un petit panneau explicatif décrit la race des vaches de l’alpage (race d’Hérens) que l’on va rencontrer ici.
Après un grand replat, l’itinéraire monte à l’assaut du dos de la moraine du glacier de Bionnassay que l’on surplombe.
Le sentier part ensuite sur la gauche et traverse un petit torrent avant de s’élever plus franchement pour rallier un premier passage équipé d’une main courante, puis d’une échelle métallique.
Une deuxième échelle permet le franchissement de l’ultime passage périlleux. Le paysage grandiose sur le glacier de Bionnassay détourne le regard du sentier qui pourtant demande une attention particulière sur cette partie de l’ascension.
Continuer à flanc de rocher sur une courte partie équipée d’une main courante avant de franchir une longue traversée qui débouche sur la gare d’arrivée du TMB au Nid d’Aigle.
Poursuivre le chemin en direction du restaurant et très vite prendre à gauche la trace vers le refuge de Tête Rousse et de la cabane des Rognes. La progression devient plus physique dans le Désert de Pierre Ronde. Assez raide, le sentier se dirige vers un pluviomètre que l’on dépasse par la droite.
Encore un effort et le toit du refuge des Rognes apparait ; avancer et contourner le refuge par la gauche pour atteindre une arête vertigineuse, mais sans aucun danger, dominant la vallée de Chamonix.
L’endroit est idéal pour observer le dôme du Gouter et son refuge bien visible, l’aiguille de Bionnassay, et bien à droite surplombant la vallée, l’aiguille du Midi et, de l’autre côté, le Brévent et la chaîne des Aravis.
De nombreux bouquetins habitués à la fréquentation des lieux se prélassent au soleil tout en regardant les multiples randonneurs et alpinistes qui partent à l’assaut du mythique « toit de l’Europe ».

Descente

En raison de l’interdiction de redescendre par le sentier longeant la voie ferrée, prendre le même chemin qu’à l’aller.


Tracé de la rando


Télécharger KML de la rando   Télécharger le tracé (fichier KML)

Album photo du Nid d’Aigle et Glacier de Bionnassay

This post is also available in enEnglish

Tags : , , , , ,


À propos de l'auteur

Pierre-Alexandre

25 ans, géographe de formation, fondateur et webmaster de Randos-MontBlanc.


  • Alex

    Rando magnifique, en effet elle est physique, faite le 15 juillet 2013, il y avait encore pas mal de neige pour accèder à la caben des rognes.
    Par contre pour le retour, il y a de nombreux panneaux interdisant la descente le long de la voie ferroviaire…

    • Ah, mince… Je vais indiquer dans la fiche de redescendre par les échelles, cela sera plus prudent.

      Merci pour le retour 😉

  • Miquel

    Hello,

    J’aimerais savoir si cette rando est dejà faisable.

    Merci

    • Bonsoir,
      Oui, cette rando est faisable à cette période de l’année 😉

  • Tonio

    Merci pour les indications. Je l’ai faite avant hier, sans entrainement (45 ans), le timing et les indications parfaites. J’ai poussé jusqu’au Refuge de Tête Rousse, faisable, juste un passage aérien (avec main courante) un peu impressionnant et limite dangereux, c’était détrempé et encombré (beaucoup d’alpinistes en route ou de retour du Mt Blc). Sans tes indications je n’aurai pas pensé à faire cette ballade, génial ! Tip Top!

  • Stéphane Lebonvallet

    bonjour,
    quel serait le sentier à suivre au départ des Houches pour rejoindre Tête Rousse ?
    merci pour ce beau site.

    • Bonjour,
      Depuis, les Houches, il faut prendre le sentier partant du parking de Maison Neuve et rejoignant le Col de Voza. Puis, il faut continuer vers Bellevue et redescendre au niveau du glacier pour remonter au Nid d’Aigle (le sentier longeant la voie ferrée étant interdit) : http://geoportail.fr/url/7F78Ew

      • Stéphane Lebonvallet

        merci pour la réponse.
        le trajet au niveau du glacier se fait-il en sécurité ou faut-il cramponner ?
        Et quelle peut être la durée de ce trajet ?
        Autre question, le trail devenant effet de mode, y a-t-il des sentiers autour de Chamonix qui lui sont dédié ou est-ce que n’importe quel chemin de rando peut faire l’affaire ?
        cordialement

        • Le sentier est à côté du lit du glacier sur un sentier herbeux, inutile donc d’apporter crampons ou piolets 😉
          À mon avis, suivant votre allure, cet itinéraire peut prendre de 2 à 3 heures.
          Aucun sentier n’est dédié spécifiquement au trail : n’importe lequel peut être utilisé pour une telle sortie 😉

  • Julien Corroyer

    Bonjour, j’envisage de faire cette randonnée le 4 juillet (donc dans quelques jours). Est-ce qu’il faut déjà se préparer aux hordes de touristes étant donné le terminus du train du Mont-Blanc ou est-ce que ça reste quand même un peu préservé en ce tout début de mois de juillet ?

    Question subsidiaire, y’a-t-il une autre randonnée de difficulté similaire qui offre de plus beaux panoramas (à météo égale), même si ça reste subjectif ? J’hésite également avec la rando du Lac Blanc sans prendre le téléphérique…

    En tout cas, merci pour ce site qui est vraiment une perle !

    • Bonjour,
      À mon avis, cela risque d’être bien fréquenté, préparez-vous donc à croiser du monde 😉
      Le Lac Blanc par le Col des Montets est en effet une excellente idée, le panorama étant vraiment exceptionnel et la difficulté assez similaire.

      • Julien Corroyer

        Bonjour,

        Merci pour votre réponse ! Je pense qu’on va se diriger vers le Lac Blanc alors, le panorama a vraiment l’air stupéfiant.

  • Clem’s Martiin

    Bonjour, cette randonnée donne donc l’accès au nid d’aigle gratuitement ? L’accès au parking de crozat est il compliqué en voiture ? Je compte la faire la semaine prochaine, ou bien celle du Lac Blanc par le Col des Montets ! que me conseillez vous, sachant que je serai seulement 2 jours à Chamonix. Merci pour ce site vraiment génial !

    • Bonsoir,
      Oui, l’accès au Nid d’Aigle est gratuit (comme tous les itinéraires de la région d’ailleurs). L’accès au parking du Crozat est sans danger, mais prévoyez de partir avec une petite voiture, la route est un peu étroite par endroits.
      Je vous conseille naturellement le Lac Blanc, le panorama est vraiment sensationnel au prix de peu d’efforts 😉

      • Clem’s Martiin

        merci beaucoup ! je vais voir si on fait les 2 ou bien celle du Lac Blanc seulement

  • Pierrot le Randonneur

    Pour les randonneurs confirmés et endurants, si le temps est beau ( sinon, il n’y aura rien à voir ), je trouve qu’il est dommage de monter « si près » du Refuge de Tête Rousse et de ne pas y aller ( rajouter 1h à 1h30 de montée et environ 400m de dénivelé ); non pas pour le refuge, mais pour la vue incroyable sur le « mur de la mort », la paroi impressionnante qui mène au refuge du goûter et donc au Mont Blanc. Après, on sait un peu mieux en quoi consiste la montée ( et la descente ! ) au refuge du goûter ! ( j’y suis allé pour ça ) Ça décoiffe et c’est vraiment à voir tellement c’est dingue !
    Éprouvant ( et si vous êtes montés en tram teuf teuf, ça le sera beaucoup beaucoup moins ) , mais franchement, ça vaut le coup !

    PS :

    Attention :

    – cette partie n’est accessible en randonnée qu’une toute petite partie de l’année ( en moyenne pas avant mi-Juillet à au mieux jusqu’à fin septembre ( selon la gardienne du refuge ) – mais de façon très variable d’une année à l’autre ), et seulement si il fait beau et sec depuis quelques jours. Sinon, le refuge est accessible, mais pas en randonnée ( avec des crampons )

    – si il a fait mauvais temps quelques jours avant votre rando ( même en Juillet/Août ! ), se renseigner IMPÉRATIVEMENT sur les conditions d’accès ( montée finale trop dangereuse si il subsiste de la neige ), par exemple en appelant le refuge ( et si il fait beau depuis suffisamment longtemps, renseignez vous de toute façon quand même avant de vous y engager )

    Rappel : pour randonneurs confirmés uniquement + partez très très tôt ( avant 8h00 et si possible plus tôt )

  • adrian

    Bonjour,
    La randonnée est-elle praticable à cette époque (neige)? J’ai vu que le tram était fermé…
    Merci d’avance.

    • Bonjour,
      Le tram est en effet fermé à cette époque pour des raisons d’exploitation. Par contre, la rando est tout à fait praticable ; la neige n’arrivera qu’en novembre suivant les précipitations et températures.

      • Adrian

        Merci beaucoup c est tres Urteile de vous avoir!!!

        • Adrian

          Utile (vive le deutsch autocorrection)….

  • Nanas Miracle

    Bonjour, Pierre-Alexandre. Nous sommes le 20 février. Quand au plus tôt cette randonnée est faisable? Faut-il attendre le printemps? Merci!

    • Bonsoir !

      Oui, il est préférable d’attendre la fonte des neiges pour envisager l’ascension. La meilleure période reste mi-juin jusqu’à octobre.

      • Anastasia

        Merci pour la réponse. Je vais attendre alors l’arrivée de l’été. En même temps, cette année la neige n’est pas abondante. Très bientôt de belles rando en perspective!

  • palmier

    hello,
    je pars demain pour mont Blanc
    départ parking du Crozat pour dormir quelques heures à la cabane des rognes faut il les crampons ? pour la 1ere partie?
    merci de ta réponse

    • Bonsoir,
      Non, il n’y a pas besoin de crampons pour rejoindre la Cabane des Rognes. Par contre, il doit y avoir encore pas mal de neige dans la combe.

  • Stéphanie Girard

    bonjour, que pensez-vous de l’enneigement actuel pour monter à la cabane des Rognes ce week-end des 24/25 juin ?? est-ce faisable ? au pire, on peut s’arrêter au nid d’aigle… mais le chemin piéton est-il ouvert ?? je ne trouve aucune info sur le site du TMB..

    • Bonjour,
      Aucun problème, la neige a presque entièrement fondu. Vous pouvez donc monter à la Cabane par le sentier décrit dans la fiche itinéraire.

Revenir en haut ↑