Difficile Glacier de Bionnassay vu depuis le chemin menant au Nid d'Aigle

Publié le 14 septembre 2008 | par Pierre-Alexandre

29

Le Nid d’Aigle et Glacier de Bionnassay

Ambiance haute montagne pour la randonnée que je propose qui a pour but le Nid d’Aigle et la cabane des Rognes.
Le Nid d’Aigle est le terminus du célèbre Train du Mont Blanc, point d’arrivée de très nombreux touristes de toutes nationalités et de départ des cordées pour le Mont-Blanc.
L’itinéraire passe par les alpages de l’Are, et vient côtoyer au plus près le Glacier de Bionnassay au pied de la magnifique aiguille du même nom.
Le sentier bien tracé, sans difficulté jusqu’au bas du glacier, s’enhardit lors de la montée de deux courtes échelles métalliques scellées dans la roche et le franchissement d’un passage rocheux équipé d’une main courante juste avant la gare du Nid d’Aigle.
L’arrivée à la cabane des Rognes parmi les bouquetins reste un grand moment, même si le lieu est très fréquenté l’été. Le sentier qui continue en direction de Tête Rousse peut éveiller, chez certains, l’appel des sommets toujours enneigés.


  • Difficulté : Difficile hiking-icon-difficile
  • Altitude : 2372 m pour le Nid d’Aigle ; 2768 m pour la Baraque des Rognes
  • Temps de montée : 3 h 00
  • Descente : 2 h 15
  • Dénivelé cumulé : 1380 m
  • Trajet aller-retour : 13,6 km
  • Carte : IGN 3531 ET

 

Accès

Aller en direction de Chamonix et emprunter la sortie Saint-Gervais. Suivre la direction Les Contamines-Montjoie. Puis à la sortie de Saint-Gervais après 1 km, prendre la petite route à gauche vers Bionnassay.
La route de montagne est très étroite et demande de la vigilance pour le croisement éventuel de véhicules.
Arrivé à Bionnassay, se diriger au parking de Crozat.

Coordonnées GPS (WGS 84) du départ : 45.867903, 6.760265

Montée

Le sentier, balisé par des panneaux indiquant la direction du Nid d’Aigle, débute à droite à l’entrée du parking du Crozat. Il s’engage dans la forêt pour rejoindre les chalets du Planet en suivant la ligne à haute tension. Très vite après quelques lacets est atteinte la croisée des chemins : laisser à gauche une sente qui part en direction de Bellevue et continuer à droite. On arrive à une barrière délimitant les alpages du plan de l’Are. Le chalet de l’Are est situé en haut à gauche et n’est guère visible depuis le chemin.
Un petit panneau explicatif décrit la race des vaches de l’alpage (race d’Hérens) que l’on va rencontrer ici.
Après un grand replat, l’itinéraire monte à l’assaut du dos de la moraine du glacier de Bionnassay que l’on surplombe.
Le sentier part ensuite sur la gauche et traverse un petit torrent avant de s’élever plus franchement pour rallier un premier passage équipé d’une main courante, puis d’une échelle métallique.
Une deuxième échelle permet le franchissement de l’ultime passage périlleux. Le paysage grandiose sur le glacier de Bionnassay détourne le regard du sentier qui pourtant demande une attention particulière sur cette partie de l’ascension.
Continuer à flanc de rocher sur une courte partie équipée d’une main courante avant de franchir une longue traversée qui débouche sur la gare d’arrivée du TMB au Nid d’Aigle.
Poursuivre le chemin en direction du restaurant et très vite prendre à gauche la trace vers le refuge de Tête Rousse et de la cabane des Rognes. La progression devient plus physique dans le Désert de Pierre Ronde. Assez raide, le sentier se dirige vers un pluviomètre que l’on dépasse par la droite.
Encore un effort et le toit du refuge des Rognes apparait ; avancer et contourner le refuge par la gauche pour atteindre une arête vertigineuse, mais sans aucun danger, dominant la vallée de Chamonix.
L’endroit est idéal pour observer le dôme du Gouter et son refuge bien visible, l’aiguille de Bionnassay, et bien à droite surplombant la vallée, l’aiguille du Midi et, de l’autre côté, le Brévent et la chaîne des Aravis.
De nombreux bouquetins habitués à la fréquentation des lieux se prélassent au soleil tout en regardant les multiples randonneurs et alpinistes qui partent à l’assaut du mythique « toit de l’Europe ».

Descente

En raison de l’interdiction de redescendre par le sentier longeant la voie ferrée, prendre le même chemin qu’à l’aller.


Album photo du Nid d’Aigle et Glacier de Bionnassay

Tracé de la rando

Télécharger le tracé (KML) Télécharger le tracé (GPX)


This post is also available in enEnglish

Tags : , , , , , , , ,


À propos de l'auteur

Pierre-Alexandre

26 ans, géographe de formation, fondateur et webmaster de Randos-MontBlanc.


Revenir en haut ↑