Difficile

Publié le 19 août 2019 | par Pierre-Alexandre

43

Le Col et Lac d’Anterne

Situés au cœur de la Réserve naturelle de Sixt-Passy, le Lac et le Col d’Anterne demeurent des incontournables de la Haute-Savoie. D’origine glaciaire, le Lac d’Anterne est une retenue d’eau d’environ 760 000 m3 au pied des majestueux Rochers des Fiz. Il constitue le repère de truites et d’ombles chevaliers et ses prairies forment un refuge pour les marmottes et les bouquetins. Le panorama servi depuis les rives du Lac d’Anterne est l’un des plus impressionnants de la région et invite naturellement à l’introspection. Plus loin, le Col d’Anterne offre un spectacle tout aussi splendide sur le Massif du Mont-Blanc et sur le Lac de Pormenaz en contrebas.

L’itinéraire que je vous propose démarre du parking du Lignon pour rejoindre dans un premier temps les Cascades de la Pleureuse et de la Sauffraz. Ensuite, le circuit poursuit vers le Collet d’Anterne et le Refuge d’Anterne Alfred Wills avant de rallier le Lac d’Anterne après une ascension assez éprouvante de la montagne éponyme. Puis, le parcours finit sa course au Col d’Anterne après une ultime montée. La randonnée est classée dans la catégorie « Difficile » en raison de la longueur du tracé (17,4 km aller-retour) et de certains passages demandant un effort important.

Afin d’apprécier au mieux la beauté des paysages découverts dans la réserve naturelle, je conseille de camper au Lac d’Anterne et de grimper le col le lendemain matin. Par temps dégagé au lever du soleil, les Rochers des Fiz se parent d’une robe orangée de toute beauté. Si vous désirez bivouaquer, rappelez-vous toutefois qu’il est autorisé de planter sa tente uniquement entre 19 h et 9 h dans la réserve naturelle.

Remarque importante : pensez à venir tôt le matin (avant 7 h 30), car le parking du Lignon est très vite saturé et il devient impossible alors de se garer.



  • Difficulté : Difficile hiking-icon-difficile
  • Altitude : 2257 m au Col d’Anterne
  • Temps de montée : 3 h 30 pour le lac + 45 min pour le col
  • Descente : 3 h 00
  • Dénivelé : 1190 m
  • Distance totale : 17,4 km
  • Carte : IGN 3530 ET
  • Restrictions : Chiens et cueillette interdits. Bivouac autorisé entre 19 h et 9 h.

Accès

Comme pour la randonnée aux Chalets de Sales, le départ se fait au parking du Lignon (1180 m). Une fois arrivé à Sixt-Fer-À-Cheval (6 km après Samoëns), tourner à droite sur le pont au centre du village en direction de la Cascade du Rouget. Dépasser la cascade et continuer la route jusqu’au terminus (chalet-restaurant).

Coordonnées GPS (WGS 84) du départ : 46.020976, 6.768192

Montée

Du parking du Lignon, prendre la sente se situant derrière le chalet-restaurant. Celle-ci s’enfonce dans la forêt et monte doucement dans un premier temps, puis plus franchement par la suite. Des flèches jaunes et des bandes rouges et blanches signalant le GR 5 balisent l’itinéraire. Un peu plus loin, le terrain se transforme quelque peu et évolue sur des roches érodées par endroits. L’on atteint plus tard la Cascade de la Pleureuse et de la Sauffraz. Le chemin s’élève ensuite assez raidement pour rallier l’intersection des Cascades de la Pleureuse et de la Sauffraz ; l’on tournera à gauche pour suivre la direction du « Lac d’Anterne 2 h 40 » comme mentionné par le panneau.

La sente se fait désormais plus étroite et la progression plus régulière. Plus loin, l’on passe un amoncellement de blocs avant de redescendre légèrement pour continuer sur une courte portion plate. L’itinéraire grimpe sous l’imposante Pointe de Sales par un cheminement assez bucolique alternant entre passages raides et modérés. Peu après, l’on découvre les sommets du Giffre tels que le Mont Buet ou la Cathédrale. L’on rejoint enfin le Collet d’Anterne qui invite naturellement à une pause bien méritée.

Poursuivre sur le splendide plateau en direction du Refuge d’Anterne Alfred Wills. Le sentier perd de l’altitude puis s’aplatit pour avancer dans un superbe dédale où s’entremêlent rochers et végétation. Le sentier emprunte ultérieurement un pont pour franchir le Ruisseau d’Anterne. Plus tard, l’on atteint finalement le Refuge d’Anterne Alfred Wills qui offre un spectaculaire point de vue sur les Rochers des Fiz. De nombreuses possibilités de se restaurer sont d’ailleurs proposées au refuge. Il faut également noter la présence d’une fontaine pour remplir les gourdes.  De là, suivre la direction du « Lac d’Anterne 1 h 05 » comme indiqué par le panneau. L’on traverse ensuite un nouveau pont sur la rivière pour grimper la Montagne d’Anterne.

La montée est raide et demande alors un effort important. L’on gagne par la suite un replat et peu après une descente menant au magnifique Lac d’Anterne. Du lac, continuer pour rejoindre le col sur un chemin bien marqué par les balises rouges et blanches peintes sur les rochers. Après une première ascension assez abrupte, une portion roulante amène le marcheur au pied du col avant une ultime montée assez courte pour finalement rallier la croix symbolisant le col.

Descente

La descente s’effectue par le même itinéraire. Afin d’ajouter un peu de variété au parcours, je conseille de marcher sur la rive ouest du lac. L’on pourra ainsi voir par où s’écoule le trop-plein du lac.


Album photo du Col et Lac d’Anterne

Tracé de la rando

Télécharger le tracé (KML) Télécharger le tracé (GPX)


This post is also available in English

Tags : , , , , , , , , ,


À propos de l'auteur

Pierre-Alexandre

27 ans, géographe de formation, fondateur et webmaster de Randos-MontBlanc.


Revenir en haut ↑