Difficile Lac de la Vogealle

Publié le 7 août 2011 | par Pierre-Alexandre

3

Le Lac de la Vogealle

Vous aimez mes photos de montagne et vous souhaitez soutenir mon site ? Je vous invite à vous rendre sur ma boutique Etsy. Vous y trouverez toutes mes plus belles photos de montagne et de paysage que vous pourrez télécharger et imprimer pour décorer votre maison.
Offre spéciale de mai : 2 photos achetées = 25 % de réduction / 5 photos achetées = -50 %
.

Le Lac de la Vogealle, situé tout à l’est de la Haute-Savoie dans le massif du Giffre, est une source d’émerveillement pour le randonneur. Entouré par les Dents Blanches, celui-ci offre un spectacle magique sur les rares sommets de plus de 3000 m du département accessibles sans technique d’alpinisme, à savoir le Mont Buet, le Ruan, et le Pic de Tenneverge.
Pour le rejoindre, il faut traverser le pittoresque Cirque du Fer-à-Cheval et ses nombreux torrents, dont la plupart d’entre eux sont à sec en été.
La cotation est difficile en raison de son dénivelé important, mais surtout de sa longueur (9,8 km * 2) dont plus de la moitié s’effectue sur du plat du parking jusqu’au Bout du Monde, ce qui peut être éprouvant à la descente.
À noter que l’on peut effectuer la balade par le Pas du Boret : cependant, cette variante est dangereuse et vertigineuse.


  • Difficulté : Difficile hiking-icon-difficile
  • Altitude : 2001 m
  • Temps de montée : 3 h 50
  • Descente : 2 h 40
  • Dénivelé cumulé : 1300 m
  • Trajet aller-retour : 19,7 km
  • Carte : IGN 3530 ET
  • Restrictions : Chiens et cueillette interdits. Bivouac autorisé entre 19 h et 9 h.

 

Accès

Depuis Samoëns, suivre la direction de Sixt-Fer-à-Cheval et se garer au terminus de la route, sur le parking de la réserve.

Coordonnées GPS (WGS 84) du départ : 46.078123, 6.840470

Montée

Du parking, suivre le sentier plat très bien balisé panneauté « Refuge de la Vogealle » emmenant jusqu’au « Fond de la Combe » puis « Bout du Monde ».
Après cette longue mise en jambes de plus d’une heure, la sente va s’élever modérément dans la forêt et traverser tout une série de torrents à sec en fonction de la saison, pour gagner le Chalet du Boret.
À partir de là, le dénivelé est plus conséquent. Continuer sur la piste qui monte désormais dans la prairie et, après un replat au niveau de la Pierre du Dard, dans un chaos rocheux. D’ici, le Refuge de la Vogealle est atteint en une quarantaine de minutes.
Après une dernière montée très courte au niveau du refuge, l’on rejoint le « Carrefour du Lac » puis le lac sur un chemin devenu plate.

Descente

Redescendre par le même itinéraire.


Album photo du Lac de la Vogealle

Tracé de la rando

Télécharger le tracé (KML) Télécharger le tracé (GPX)


This post is also available in English

Tags : , , , , , , , , ,


À propos de l'auteur

Pierre-Alexandre

28 ans, géographe de formation, fondateur et webmaster de Randos-MontBlanc. Suivez-moi sur @pierrealexphotography


3
Laisser un commentaire

avatar
3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
Dom LalZabounOlivier Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Dom Lal
Invité
Dom Lal

Une très belle randonnée ! Excellentes chaussures requises et bâtons conseillés dans la descente. Câbles indispensables dans les passages mouillés avant le pas de Boret. De nombreux chamois aperçus, sur les falaises le long du chemin au fond de la vallée glaciaire, et entre le pas de Boret et le refuge de la Vogealle. Là, un troupeau avec des femelles et leurs petits, magnifiques ! Le refuge de Vogealle est superbe, avec ses drapeaux de prière, sa pelouse alpine, sa table de ping pong, son accueil sympathique, et ses succulentes tartes aux myrtilles.

Zaboun
Invité
Zaboun

montée au lac par le bout du monde, vertige oblige!!!
à savoir que tous les cables ont été déposés pour cause de periode hivernale, pour ceux qui souhaiteraient encore monter dans les prochains jours et qui ne se sentent pas sûrs.
le lac est vide actuellement
on a croisé un bouquetin au refuge, toujours impressionnant!!!

Olivier
Invité
Olivier

Aller-retour pas le pas du Boret, le lac commence à peine à se découvrir

Revenir en haut ↑