Facile

Publié le 11 octobre 2015 | par Pierre-Alexandre

3

Le Belvédère d’Aujon

À la surface de certains sols calcaires se produit un phénomène d’érosion appelé « lapiaz ». Il s’agit d’une action chimique (et non mécanique) qui entraine cette érosion dont le résultat est la sculpture de la roche en rainures plus ou moins profondes. Suivant le degré de pente, ces rainures prennent la forme de vaguelettes de différentes tailles et plus ou moins acérées.
C’est dans ce décor surprenant que je propose cette balade facile dont le but est un belvédère qui domine la vallée de l’Arve du haut d’une falaise de 1500 m. La station de Flaine, dont l’architecture minérale se voulant soit-disant en harmonie avec le paysage reste à discuter, se fait vite oublier dès les premiers lacets du chemin d’accès.
Attention, cette rando est dépeinte comme facile, mais elle n’est pas dénuée de tout risque. En effet, le cheminement dans les lapiaz doit se faire avec vigilance, surtout avec les plus jeunes. Les fentes et trous étant très profonds, la prudence est de mise.



  • Difficulté : Facile hiking-icon-facile
  • Altitude : 2034 m
  • Temps de montée : 1 h 30
  • Descente : 1 h 00
  • Dénivelé cumulé : 450 m
  • Trajet aller-retour : 6,0 km
  • Carte : IGN 3530 ET

 

Accès

Le départ est situé au cœur de la station de Flaine, à 28 km de Cluses

Coordonnées GPS (WGS 84) du départ : 46.003861, 6.690701

Montée

Depuis le parking de la station de Flaine, se diriger à droite en direction du départ de la télécabine de l’Aup de Véran.
Le sentier démarre dans la forêt, et, après quelques mètres, un fléchage signale le belvédère. Très vite, la pente devient plus marquée jusqu’au départ d’un téléski. Les chalets d’Aujon sont rapidement en vue et le chemin les contourne par la gauche. Les premiers lapiaz apparaissent et la sente disparait : il faut continuer en suivant les marques rouges bien visibles sur la roche. Attention en franchissant les fentes dans la roche, des trous très profonds guettent par endroits le randonneur imprudent.
Plusieurs panneaux fléchés indiquent le sommet atteint assez rapidement. Le panorama en arrivant au Belvédère d’Aujon demeure vertigineux. Le regard se porte tout d’abord sur la Pointe de Bornand juste à côté, puis sur la Chaîne des Aravis en face avec la célèbre Pointe Percée, puis à gauche sur la Croix de Fer avec son replat herbeux, et, encore plus haut, sur la Tête du Coloney.

Descente

Rebrousser chemin juste après les chalets d’Aujon où une bifurcation incite à choisir entre « Le Bois » qui est le chemin de la montée ou « Flaine ». Cette deuxième direction permet de découvrir l’ensemble de la station et a le mérite d’être moins raide à la descente.



Tracé de la rando


Télécharger KML de la rando   Télécharger le tracé (fichier KML)

Album photo du Belvédère d’Aujon

This post is also available in enEnglish

Tags : , , , , ,


À propos de l'auteur

Pierre-Alexandre

25 ans, géographe de formation, fondateur et webmaster de Randos-MontBlanc.


Revenir en haut ↑