Moyen

Publié le 10 octobre 2018 | par Pierre-Alexandre

0

La Tête de Lindaret

La Tête de Lindaret est un sommet du Massif du Chablais, situé au sud de la zone naturelle protégée du Mont de Grange. Le toponyme Lindaret proviendrait du latin limitaris désignant quelque chose « qui fait limite ou bordure ». De difficulté moyenne, l’itinéraire que je propose ici décrit une boucle qui démarre des Lindarets (plus connu sous le nom de « village des chèvres »). Celle-ci rejoint ensuite par le biais d’un chemin carrossable le Col de l’Aup Couti au pied de la Pointe de la Chavache, puis la Pointe des Lanches et la Pointe de Lens après une traversée le long de l’Arête des Fours. La sente redescend par la suite au Col de Bassachaux avant de remonter à la Tête de Lindaret. Le parcours offre de nombreuses vues sur les cimes du Chablais, telles que la Pointe de Chésery et la Pointe de Vorlaz au sud-est, ainsi que le Mont de Grange et la Pointe d’Ardens au nord. La seule difficulté technique de cette sortie se trouve sur le chemin de l’Arête des Fours. En effet, cette dernière nécessite un pied sûr lorsqu’il s’agit de franchir certains endroits relativement exposés, en particulier par temps humide.



  • Difficulté : Moyen hiking-icon-moyen
  • Altitude : 1950 m
  • Temps de montée : 2 h 45
  • Descente : 1 h 00
  • Dénivelé cumulé : 670 m
  • Trajet aller-retour : 9,7 km
  • Carte : IGN 3528 ET

Accès

Se rendre à Montriond puis emprunter la route D 228 vers le Lac de Montriond. Dépasser le lac et continuer jusqu’au village des Lindarets. Le parking se trouve à l’entrée du village après une première épingle à gauche. Si ce parking est plein, venir se garer sur celui situé à la sortie de la localité, non loin des départs des télésièges.

Coordonnées GPS (WGS 84) du départ : 46.211756, 6.773407

Montée

Depuis le parking aux Lindarets, suivre la direction « Col de l’Aup Couti – 1 h 30 » comme indiqué par le panneau. L’on s’engage alors sur une piste carrossable bien balisée s’élevant tranquillement et rejoignant un peu plus loin la forêt. Après avoir traversé la forêt, le sentier monte plus franchement dans l’Alpage des Grolays. À un panneau, continuer de suivre la direction « Col de l’Aup Couti — 0 h 50 ». Après un effort légèrement soutenu dans l’alpage, l’on gagne le Col de l’Aup Couti donnant le droit d’admirer les sommets de la partie nord du Massif du Chablais. De là, poursuivre vers la Pointe des Lanches sur un chemin de crête bien tracé. Après avoir atteint cette dernière, la sente longe l’Arête des Fours pour rallier la Pointe de Lens ; quelques passages exposés lors de la progression demandent une vigilance particulière, notamment avec des enfants. Puis, descendre vers le Col de Bassachaux sur un chemin ne présentant aucune difficulté.

Du col, emprunter le large chemin en direction de la Lambe et du Lac Vert. Puis, à la première bifurcation, tourner à gauche vers la Tête de Lindaret. La montée est régulière et l’effort plus soutenu pour rejoindre le sommet après une ascension sur une sente herbeuse.

Descente

Depuis la Tête de Lindaret, poursuivre sur le sentier qui descend et rejoint plus loin les gares d’arrivée des télésièges de Plaine Dranse, de la Chaux Fleurie et des Rochassons. De là, plusieurs possibilités sont offertes afin de rallier le parking de départ. Suivre la direction des Lindarets comme indiqué par le panneau ; la descente s’effectue sur une des nombreuses pistes de ski du domaine. À noter la présence de nombreux framboisiers et myrtilliers tout au long de la descente jusqu’au village des Lindarets.



Album photo de la Tête de Lindaret

Tracé de la rando

Télécharger le tracé (KML) Télécharger le tracé (GPX)


This post is also available in enEnglish

Tags : , , , , , , , ,


À propos de l'auteur

Pierre-Alexandre

26 ans, géographe de formation, fondateur et webmaster de Randos-MontBlanc.


Revenir en haut ↑