Moyen

Publié le 3 août 2007 | par Pierre-Alexandre

2

Le Tour des Rochers de Leschaux

Le Tour des Rochers de Leschaux fait partie des randonnées de niveau moyen n’exigeant que peu d’efforts à la montée, mais qui demandent tout de même une bonne condition physique au vu de la longueur de l’itinéraire, ainsi qu’un pied sûr pour franchir plusieurs passages escarpés à forte déclivité.
Pas de passages aériens, mais une superbe vue plongeante sur le Petit-Bornand depuis le sommet de Leschaux et un magnifique panorama sur le Jallouvre.
À noter à la descente la curiosité de la grotte de la Glacière qui porte bien son nom.
Le topo décrit une boucle qui démarre au col de Solaison, passe par le sommet de Leschaux, redescend en direction du plateau de Cenise, passe par le Perthuis, puis par la grotte de la Glacière, et rejoint le col de Solaison par une descente très escarpée.
La sortie est également faisable l’hiver. Toutefois, il reste réservé aux pratiquants ayant déjà une bonne expérience de la randonnée en raquettes : en effet, le parcours est long, le dénivelé de 510 m s’effectuant en 4 heures aller-retour en fonction des conditions avec quelques passages assez raides nécessitant une certaine technique surtout en cas de neige dure ou glacée.
Le terrain formé de lapiaz est dangereux dans la mesure où la neige peut recouvrir des trous ; par conséquent, il faut faire attention et suivre la trace.
Le tracé hivernal débute au parking du plateau de Solaison près des pistes de ski de Fond. Certains accès étant bloqués par la neige, il vaut mieux se garer sur le parking près du restaurant « Chez Gaston » ou sur le petit parking dans le virage précédent. La trace part en direction des Rochers de Leschaux en laissant la pointe d’Andey sur la droite. Arrivé au panneau de bois, suivre l’itinéraire tracé.



  • Difficulté : Moyen hiking-icon-moyen
  • Altitude : 1936 m
  • Temps de montée : 3 h 20
  • Descente : 1 h 30
  • Dénivelé cumulé : 430 m
  • Trajet aller-retour : 6,6 km
  • Carte : IGN 3430 ET

 

Accès

Départ au col de Solaison au terminus de la route, à 14 km de Bonneville, après Brison.

Coordonnées GPS (WGS 84) du départ : 46.031880, 6.421882

Boucle

Depuis le col de Solaison, au terminus de la route, prendre le sentier en direction des rochers d’escalade et du sommet de Leschaux.
Rejoindre le panneau « Leschaux Rocher d’escalade » et suivre la sente bien tracée qui entre dans la forêt. Bientôt, celle-ci se fait plus raide et invite à franchir des blocs de rocher. Suivre les marques de couleur peintes sur les blocs qui amènent à un petit col ralliant un chemin venant également du col de Solaison.
Il n’est pas rare de croiser des bouquetins dans le secteur. Continuer en direction de la croix bien visible qui matérialise le faîte.
L’itinéraire se poursuit à travers les lapiaz dans la direction du plateau de Cenise. Après une belle traversée, l’on traverse un petit replat, où des randonneurs imaginatifs ont réalisé un « mini-Carnac » de cairns.
L’on atteint ensuite le plateau de Cenise puis le Planet : suivre alors au panneau la direction de « Solaison par la Glacière ».
Après une dizaine de minutes, le chemin gagne le Perthuis où l’on prendra le sentier de droite panneauté « Solaison par la Glacière ».
Le sentier devient plus raide et entre dans la forêt. La descente le long de la falaise demande une certaine vigilance : le sentier est escarpé, glissant, avec des lapiaz très crevassés et un très court passage longeant un gouffre impressionnant.
Poursuivre la progression jusqu’à la grotte de la Glacière où persiste un névé tardif.
La sente quitte le bois et rejoint la route menant au col de Solaison ; la suivre sur une centaine de mètres jusqu’à un large sentier qui part à gauche pour rallier le terminus de la route.



Tracé de la rando


Télécharger KML de la rando   Télécharger le tracé (fichier KML)

Album photo du Tour des Rochers de Leschaux

This post is also available in enEnglish

Tags : , , , , ,


À propos de l'auteur

Pierre-Alexandre

25 ans, géographe de formation, fondateur et webmaster de Randos-MontBlanc.


  • Pingback: Le Pic de Jallouvre - Randos-MontBlanc()

  • maxxx

    Encore une superbe rando, je ne m’attendais pas à voir autant de panoramas !

    J’ai fait la parcours à l’inverse de la description, préférant passer les passages délicats à la montée.

    D’abord on arrive assez vite à la grotte de la glacière qui contient encore de la neige, même après cet été caniculaire, et le froid que l’on ressent au bord du gouffre et plutôt impressionnant.

    Puis effectivement, il y a plusieurs passages équipés de cordes mais qui même avec le terrain humide restent facile à passer. Par contre la (très courte) portion sur les lapiaz fût bien plus délicate, avec des semelles mouillées qui n’offraient plus beaucoup d’adhérence, donc TRÈS glissant.

    Mais une fois ces détails passés, on ne regrette absolument rien puisqu’on débouche d’abord sur le beau plateau de Cenise, avec une vue imprenable sur le Jallouvre et les pointes blanche et du midi. Plus tard dans l’ascension, panorama sur tous les sommets surplombant la vallée de l’Arve et au-delà, vue sur le lac Léman et bien sûr les rochers de Leschaux !

    Donc une superbe balade et de beaux souvenirs 😀

Revenir en haut ↑