Moyen

Publié le 16 mai 2005 | par Pierre-Alexandre

2

La Pointe de la Gay

Point culminant d’un massif de moyenne altitude, la pointe de la Gay domine un vaste plateau et découvre un panorama à 360° sur le lac Léman jusqu’au Roc d’Enfer, en passant par les Cornettes de Bise et la Pointe de Chalune. L’itinéraire décrit une boucle permettant une randonnée sur des sentiers variés, démarrant par le chemin empierré au parking, rejoignant la forêt, le vaste alpage de Tré le Saix, et la piste forestière à la descente.
Pas de difficulté technique ou passage aérien, si ce n’est le court passage de chaînes dans le bois par temps humide. Toutefois, une attention doit être portée sur les plus jeunes en arrivant au sommet de la pointe de la Gay qui est assez abrupt sur la face ouest.



  • Difficulté : Moyen hiking-icon-moyen
  • Altitude : 1801 m
  • Temps de montée : 2 h 40
  • Descente : 2 h 00
  • Dénivelé cumulé : 530 m
  • Trajet aller-retour : 10,7 km
  • Carte : IGN 3429 ET

 

Accès

Depuis Annemasse, emprunter la direction de Samoëns jusqu’au centre de St-Jeoire, puis tourner à gauche en direction de Thonon — Onion (D26). Dépasser Onion puis Mégevette et poursuivre vers Thonon jusqu’à une bifurcation à droite vers la Chèvrerie et le lac de Vallon (D236). Après environ 1,5 km, prendre à gauche une petite route en direction de Grange, Frêne, l’Ermont. Traverser la Grange, puis la Douai et continuer tout droit jusqu’au parking à droite juste après le pont (rambardes vertes) avant le hameau de l’Ermont. À noter que le départ pour la Pointe de la Gay est le même que celui de la Pointe d’Ireuse.

Coordonnées GPS (WGS 84) du départ : 46.249248, 6.556906

Montée

Le départ débute au parking par le chemin empierré, ou plus haut dans le virage à droite, en traversant le hameau. Suivre le chemin jusqu’aux chalets des Nants atteints en une petite heure, en remarquant auparavant, la sente qui vient de droite des chalets de Tré le Saix et par lequel se fera le retour.
Depuis les Nants, emprunter le sentier à gauche allant au col de la Balme rejoint en trente minutes. Prendre le sentier de droite vers le col de la Lanche, qui bientôt s’enfonce dans la forêt en longeant la crête. Un passage en descente assez abrupt est équipé de chaînes et nécessite une certaine vigilance par temps humide : il n’y a certes pas de vide, mais beaucoup de rochers. Arrivé au col, continuer en direction de la pointe. La dernière montée est très raide et demande un effort soutenu pendant une vingtaine de minutes.
L’arrivée au sommet de la Pointe de la Gay est un grand moment à la vue de ce magnifique panorama. Ne pas oublier les jumelles qui feront découvrir les innombrables cimes et alpages.

Descente

Redescendre jusqu’au col et tourner à gauche sur le sentier en direction du col de Vallonnet et des chalets de Tré le Saix. À une bifurcation, ne pas suivre les Nants et prendre à gauche sur un petit monticule assez raide.
Longer à gauche la crête de ce monticule, et redescendre en direction du hameau que l’on aperçoit.
Arrivé en bas des chalets situés au pied de Sur la Pointe, au panneau, emprunter le chemin herbeux qui part à droite dans la combe. Après une petite montée, le sentier redescend franchement jusqu’à un panneau indiquant « Tré le Saix et chalet de la Ficlaz ». Prendre à l’opposé de la Ficlaz la sente qui descend assez raidement sur une piste forestière à travers la forêt.
La piste rejoint le sentier empierré de l’aller à la bifurcation remarquée le matin.



Tracé de la rando


Télécharger KML de la rando   Télécharger le tracé (fichier KML)

Album photo de la Pointe de la Gay

This post is also available in enEnglish

Tags : , , , , ,


À propos de l'auteur

Pierre-Alexandre

25 ans, géographe de formation, fondateur et webmaster de Randos-MontBlanc.


  • Cédric74

    Bonjour. Pour débuter ma saison en juin, j’hésite entre ce parcours et celui de la Pointe d’Ireuse, comme le départ est le même. Lequel me conseilleriez-vous? Merci!

    • Je pencherais plus pour la Pointe de la Gay sachant qu’il y a moins de dénivelé cumulé à grimper. Attention toutefois à la descente vers le hameau sous Sur la Pointe ; en effet, le terrain peut être très boueux par endroits.

Revenir en haut ↑