Difficile

Publié le 18 juillet 2005 | par Pierre-Alexandre

0

La Pointe et Lac de Tardevant

La chaîne des Aravis est constituée d’une succession de combes délimitées par des sommets calcaires. La combe de Tardevant située dans son milieu, est la seule à posséder un lac, ce qui en fait un point d’attraction supplémentaire.
L’itinéraire longe la combe du grand Crêt, emprunte le début de la combe de Paccaly avant de s’engager dans les pentes herbeuses de la combe de Tardevant.
L’ascension jusqu’au lac, bien que soutenue, n’offre pas de difficulté particulière.
La suite du parcours en direction de la pointe de Tardevant est plus ardue ; le passage de quelques pierriers et surtout la montée finale peut affoler les randonneurs sensibles au vertige.
Le sentier est très aérien, mais parfaitement tracé et relativement large. L’impression de dominer le vide est totale.
Les moins téméraires peuvent stopper à l’Ambrevetta où le panorama sur le Mont Blanc et la vallée de Sallanches est saisissant.



  • Difficulté : Difficile hiking-icon-difficile
  • Altitude : 2110 m au lac, 2501 m à la pointe de Tardevant
  • Temps de montée : 2 h 30 jusqu’au lac + 1 h 10 pour la Pointe de Tardevant
  • Descente : 2 h 00 depuis la pointe
  • Dénivelé cumulé : 1010 m
  • Trajet aller-retour : 11,6 km
  • Carte : IGN 3430 ET

 

Accès

À l’entrée de la Clusaz, prendre tout droit au giratoire en direction de la vallée des Confins. Suivre la route jusqu’au terminus. Se garer sur le parking aux chalets des Confins.

Coordonnées GPS (WGS 84) du départ : 45.923285, 6.483629

Montée

Depuis le parking, s’engager sur le chemin empierré qui mène en direction de Paccaly. Après avoir passé le chalet de la Bottière, continuer jusqu’au chalet de Pacaly d’en bas. Prendre le sentier à droite juste avant ce chalet en direction de Paccaly et du lac de Tardevant. Le sentier se fait plus abrupt jusqu’au chalet de Paccaly d’en-haut qu’il s’agit de laisser sur la droite. Poursuivre vers Tardevant. Après avoir dépassé les chalets du même nom, l’on emprunte une succession de vallons herbeux avant d’arriver à une petite combe où se niche le lac de Tardevant.
La sente pour la pointe de Tardevant est fléchée « Ambrevetta » et part sur la gauche en arrivant au lac. L’itinéraire devient plus escarpé et s’engage dans un petit pierrier qu’il faut suivre afin de déboucher en vue des crêtes. Continuer le sentier jusqu’à son point le plus haut et ne pas hésiter à le quitter pour rejoindre l’extrémité de l’arête des Aravis. La vue plongeante sur la Crête des Bénés, la Miaz, et le Mont Blanc est saisissante et fait oublier les efforts fournis.
Reprendre le chemin qui longe les crêtes et oblique franchement vers la gauche en direction de la pointe de Tardevant.
L’ascension finale est plus délicate, mais pas dangereuse : le sentier est aérien et domine la combe de la grande Forclaz où persiste un névé tardif. Poursuivre par ce sentier vertigineux et bien tracé jusqu’au sommet matérialisé par un cairn.
Le panorama est magnifique à 360° sur l’ensemble des Aravis où l’on découvre le passage du trou de la Mouche, la Pointe Percée, le massif du Mont Blanc, la chaîne du Bargy avec le Jallouvre et la pointe Blanche.

Descente

Prendre le même chemin qu’à la montée. Le point de vue sur le Mont Blanc avec l’Ambrevetta en premier plan est de toute beauté.
Une halte à la chèvrerie au parking des Confins permettra aux plus jeunes de caresser les chèvres. Il y a d’ailleurs une vente de fromages et de produits régionaux.



Tracé de la rando


Télécharger KML de la rando   Télécharger le tracé (fichier KML)

Album photo de la Pointe et Lac de Tardevant

This post is also available in enEnglish

Tags : , , , , ,


À propos de l'auteur

Pierre-Alexandre

25 ans, géographe de formation, fondateur et webmaster de Randos-MontBlanc.


Revenir en haut ↑